Pourquoi les chiens se roulent-ils dans le caca et comment les empêcher de le faire

2 min. C’est le temps durant lequel je ne l’avais plus à l'œil.
J’arrive sur les lieux du crime comme un détective en recherche d’indices.Son cou d'habitude si beau et blanc est cette fois-ci couvert d’une substance brunâtre et nauséabonde.
Au bonheur que je pouvais lire dans les yeux de ma chienne, je ne pus pourtant la réprimander.
Loin de s’imaginer le dégoût qui m’habite, elle continuait d’enchaîner les roulades exaltantes dans cette chose abominable...

Le fameux caca !

Pourquoi se rouler dans le caca d’autrui semble si attrayant ?
Serait-ce un moyen de communication entre espèces ?
L’instinct naturel d’un prédateur aujourd’hui domestiqué?

Pourquoi mon chien se roule dans le caca ?

5 hypothèses émises par des vétérinaires comportementalistes ont été relayées par les dernières études scientifiques.

1ère hypothèse : Déguiser son odeur pour survivre

La mère apprend très tôt à son petit à chasser et à se nourrir lui-même, sa survie en dépendant. Recouvrir son pelage d’une odeur différente leur permettrait de chasser plus aisément leur proie ou de ne pas se faire repérer par leurs prédateurs.

Toutefois, certaines études montrent que les animaux sauvages ont tendance à se rouler dans des choses qui leur sont naturellement étrangères et odorantes.

Certains décident de “s’asperger” de parfum ou d'huile moteur, ce qui ne semble pas une bonne tactique pour se cacher de sa proie.

2ème hypothèse : L’histoire du “Petit Poucet”

Le loup communique en laissant son odeur, via des vocalises, des postures, expressions faciales et le toucher.
L’urine et les excréments, déposés dans des endroits stratégiques, permettent à un individu de signaler la présence du groupe sur un territoire.

Mais pas seulement.

Cela permet à la meute de suivre la piste voulue et créée par l’animal. En suivant ces indices, dignes des cailloux du Petit Poucet, la meute retrouverait plus facilement “ le trésor, la proie ou la chose utilitaire pour le clan.”

3ème hypothèse : L’envoi d’une carte postale à sa meute

Une troisième hypothèse est que les odeurs sont comme une histoire racontée pour et par les chiens.

Le fait de se rouler va permettre au chien de raconter l’histoire d’où il est allé et même qui il aurait pu rencontrer. Un véritable storytelling olfactif porté par l’animal lui-même.

4ème hypothèse : La dominance “déguisée”

C’est un fait connu que les chiens urinent à divers endroits pour entre-autres marquer leur territoire.
Cela indique à leurs congénères que ce lieu est déjà pris ou de leur passage.

Dès lors, le fait de se rouler dans le caca d’un congénère semble être la forme la plus élevée d’irrespect parmi les chiens.

Le chien qui ose se rouler dans ce caca symbolique, va y apposer sa propre odeur et transgresser cette notion de territoire.

Cette transgression résulte d’un message clair : c’est moi le dominant, celui qui a osé apposer mon odeur sur ta déjection.

5ème hypothèse : L’ennui ou “orgasme olfactif”

Les chiens ont besoin de constantes stimulations physiques et mentales, se rouler dans le caca pourrait être un jeu auquel ils prennent naturellement plaisir.

Le secret résiderait dans leur respiration

Brent Craven, bio-ingénieur au Pennsylvania State University explique à travers le schéma ci-dessous que la réponse se trouve dans leur anatomie.

Le réceptacle olfactif canin de Brent Craven

Lorsqu'un humain inhale, il sent et respire à travers la même voie à l’intérieur de son nez.
 
Lorsque les chiens inhalent, ces deux fonctions sont séparées par deux canaux distincts, « l’un pour l’olfaction, l’autre pour la respiration ».
 
Le schéma ci dessus montre également que lorsqu’un chien expire, l’air glisse le long des parois de leurs nez, permettant ainsi à de l’air nouveau d’entrer presque en continu dans le nez. 
 
De cette manière, de nouvelles odeurs leur parviennent presque en continu !
 
Et ce n'est pas tout.
 
Ils sont même capables de distinguer des odeurs cachées par d’autres dominantes. 
 
Un véritable cocktail explosif d'odeurs !

On arrive à comprendre que les chiens vont même prendre un certain temps à rechercher les cacas les plus puants (ou les plus délicieux de leur point de vue). 

On estime le nombre de neurones olfactifs d'un chien entre 220 millions et 2 milliards, ce qui est imposant par rapport à nous et nos 2 à 5 millions de neurones olfactifs. 

De plus, la partie du cerveau des chiens dédiée à l’analyse des odeurs est 40 fois plus importante que la nôtre. 
 
Et si c'était dans les déjections canines que se trouvait leur plus grand "orgasme olfactif" ?

 

Comment limiter les dégâts ?

 Une fois les raisons principales connues, cela semble difficile d'empêcher toutou d'avoir un véritable "orgasme olfactif".


Néanmoins, laver toutou à grande eau ne plaît pas à tout le monde, tant au chien qu'au maître !

Que ce soit la laisse, l'ordre "Pas toucher" , un détournement d'attention ou un bon bain, la solution la meilleure reste celle qui vous satisfera en tant que propriétaire de chiens.

Pour ma part, j'avoue de rares fois laisser mes chiennes s'amuser en se roulant dans des crottes de cheval, qu'elles affectionnent particulièrement.
 
Une fois passé le quart d'heure de folie, c'est une bonne douche avec un shampoing adapté (je privilégie le shampoing antiparasitaire Biogance qui fait double casquette pendant la période à risque) qui les attend.

Mais attention aux shampoings répétés.
 
Les shampoings proposés sur Animasoin sont pourtant parfaitement adaptés au Ph neutre à basique (de 7,4 à 8,5) du chien contrairement à l'homme où la peau présente un pH plus acide.
 
Néanmoins, le sébum surplombant le poil de votre chien est indispensable à sa protection. Un lavage trop fréquent risquerait d'assécher sa peau, entraînant l'envie de se gratter et pourrait conclure sur une irritation.

Ainsi, lorsque un de vos chien est sale à un endroit, vous pouvez privilégier une mousse nettoyante sans rinçage qui suffit largement.
 
Elle nécessite ainsi ni douche ni bain.
Elle s'avère également très pratique à emporter lors de vos balades ou des vacances.  

Aux extraits naturels de capucine, d'aloe vera bio et sans paraben, cette mousse s'utilise à sec et peut convenir à tout type de pelage. La mousse nettoyante sans rinçage de Biogance est recommandée pour ce type de nettoyage.

Alice Lesagier

 

Sources
petmd.com/dog/behavior/why-do-dogs-roll-poop
cdnsciencepub.com/doi/10.1139/z86-084
youtube.com/watch?v=QRbtfoOda5g
pbs.org/wgbh/nova/article/dogs-sense-of-smell/
sciencedirect.com/science/article/abs/pii/S016815910300114X
parc-de-courzieu.fr/comment-les-loups-communiquent-entre-eux/

Articles Récents

Laissez un commentaire