Plan de lutte contre les puces : Comment gagner la guerre pour la santé et le bonheur de votre animal.

Alors que le temps commence à se réchauffer, il est important de commencer à penser à la façon de protéger nos animaux de compagnie contre les puces. La saison des puces arrive à grands pas, et si vous vivez dans une région où les puces sont un problème, il peut être difficile de garder votre animal sans parasites.

Les puces ont un cycle de vie en quatre étapes, et si les puces adultes sont celles que vous trouverez généralement sur votre animal, elles ne représentent que 5 % des puces présentes dans votre environnement. Pour éliminer efficacement les parasites, il est important de comprendre les différents stades et d'agir en conséquence.

Le cycle de vie des puces

Les puces ont un cycle de vie en quatre étapes :

Stade 1 - Œuf - Les puces adultes pondent des œufs sur votre animal - de 20 à 28 par jour. Ces œufs tombent de votre chien ou de votre chat et se développent là où ils atterrissent, c'est-à-dire souvent sur vos meubles, tapis, moquettes et autres revêtements de sol.

Stade 2 - Larve - L'œuf se transforme en petites créatures ressemblant à des vers. Les larves éclosent à partir des œufs de puces.

Stade 3 - Nymphe - La larve forme une nymphe, une sorte de cocon, à l'intérieur duquel elle passe par d'autres stades de croissance qui peuvent prendre entre 10 et 200 jours.

Stade 4 - Adulte - Les puces adultes sont ce que deviennent les pupes et ce que vous voyez sur votre animal. Elles vivent en moyenne environ 6 semaines, mais elles peuvent vivre beaucoup plus longtemps. La seule façon d'éliminer les puces adultes de leur habitat naturel (votre chien ou votre chat) est de les tuer ou de les arracher.

Les puces se développent lorsque les températures se situent entre 18 et 27 degrés celsius et que l'humidité se situe entre 75 et 85 %. Dans certains endroits, la saison des puces dure toute l'année, mais dans d'autres, les types de puces qui dérangent les animaux domestiques et les humains ne sont pas considérés comme un gros problème, par exemple dans le désert du sud-ouest, avec sa faible humidité et ses températures élevées au printemps et en été.

Il est important de noter que les puces peuvent transmettre le ténia, causer la maladie des griffes du chat et même provoquer une anémie grave. Il est donc essentiel de contrôler les puces, surtout si vous vivez dans une zone où elles sont endémiques. 

95 % des puces ne sont PAS sur votre chien ou votre chat 

Les puces adultes que vous pouvez voir sur votre animal ne représentent qu'une petite fraction de la population totale de puces dans votre environnement, 95 % des puces se trouvant ailleurs dans votre maison.

Les œufs de puces se trouvent le plus souvent dans les tapis, la literie, les planches et le sol. Les larves et les nymphes de puces se trouvent là où votre chien ou votre chat passe la plupart de son temps, notamment dans sa litière, dans les tapis et les moquettes, sur les meubles rembourrés, sur votre literie et partout où votre animal traîne.

Il est important de noter que pour chaque puce adulte sur votre animal, il y en a environ 10 autres partout où votre animal passe du temps. C'est pourquoi il est essentiel d'éliminer non seulement les adultes sur votre chien ou votre chat, mais aussi les œufs, les larves et les nymphes dans votre maison, votre jardin et la literie de votre animal.

Comment reconnaitre une infestation de puces ? 

Elles se reproduisent à une vitesse étonnante. Une seule puce femelle peut pondre jusqu'à 50 œufs par jour, et sur un mois, dix puces femelles peuvent produire plus de 250 000 puces supplémentaires !

Si vous pensez que votre animal est victime d'une infestation de puces, il y a plusieurs signes à observer. L'un des plus évidents est la présence d'excréments de puces, également appelée saleté de puces, qui ressemble à du poivre sur le pelage ou la literie de votre animal.

Les œufs de puces, qui sont des taches de couleur claire, peuvent également être trouvés dans le pelage de votre animal ou sur la literie.

En outre, vous pouvez voir de vraies puces rampant sur votre animal, en particulier dans des zones comme les aisselles, autour de la queue et dans l'aine.

Parmi les autres signes d'une infestation de puces, on peut citer le fait que votre animal se gratte et/ou se morde le pelage ou les pattes, la perte de poils par plaques, généralement autour du cou ou de la queue, la léthargie et, dans les cas graves, l'anémie, surtout chez les jeunes animaux.

Les solutions simples pour éviter l'infestation

Dans la maison ou à l'intérieur de votre habitation

Pour se débarrasser efficacement des puces, il est essentiel d'adopter une approche à plusieurs volets. Vous devez notamment utiliser des traitements préventifs contre les puces et les tiques sur votre animal, passer régulièrement l'aspirateur dans votre maison et laver fréquemment la literie de votre animal. Cela inclut la moquette, les tapis, les sols nus, les meubles rembourrés, les oreillers, la literie de votre animal et même votre propre lit si votre animal dort avec vous.

Aspirez le long des plinthes et autour des coins et des bords des meubles. N'oubliez pas d'aspirer les endroits difficiles à atteindre, comme sous les meubles, les lits et les planchers des placards, là ou elles sont susceptibles de se cacher. Une fois l'aspiration terminée, videz le contenu de l'aspirateur dans un sac fermé et laissez-le à l'extérieur de la maison.

N'hésitez pas à utiliser des répulsifs et insecticides naturels, tels que la terre de diatomée, les sprays à base de géraniol ou du vinaigre des 4 voleurs, pour aider à éliminer les puces dans votre maison. Ils sont disponibles sur notre site dans la section antiparasitaires. Le répulsif naturel tel que le spray à base de géraniol est un excellent répulsif naturel pour la maison et à utiliser de façon régulière. La terre de diatomée est un insecticide naturel à utiliser en cas d'infestation ou de forte présence de puces.

Le brossage de votre boule de poils

L'un des moyens les plus efficaces de protéger votre animal des puces adultes est d'utiliser un peigne à puces. Cet outil permet de retirer les puces et leurs œufs de la fourrure de votre animal. N’hésitez pas après chaque balade à brosser votre chien et à l'inspecter, cela est très efficace même si cela peut prendre du temps.

L'alimentation de votre animal de compagnie

La nourriture que vous donnez à votre animal peut jouer un rôle dans la prévention des puces. Une alimentation saine comprenant certains aliments connus pour être moins attrayants pour les parasites peut contribuer à protéger votre animal contre les puces. 

Le vinaigre de cidre est l'ennemi des puces. Ajouté à l’alimentation de votre chien ou chat, le vinaigre a une action répulsive, car il affecte le PH de la peau du chien et la rend plus acide, chose que les puces n’aiment pas.  La levure de bière est riche en biotine et vitamines B et contribue aussi à faire baisser le PH de la peau du chien et du chat.

Karen Becker, écrivaine du célèbre livre "The Forever Dog" recommande d'utiliser le vinaigre de cidre dans l'alimentation mais également à l'heure du bain : 

    • "Ajoutez-le à la nourriture de votre animal. Utilisez environ une cuillère à café de vinaigre de cidre de pomme pour chaque tranche de 9 kg du chien. Je ne recommande pas d'ajouter le vinaigre à l'eau de votre animal car de nombreux chiens n'aiment pas le goût et consomment des quantités d'eau insuffisantes.
    • À l'heure du bain : Vous pouvez verser du vinaigre de cidre de pomme dilué sur votre animal à l'heure du bain comme traitement préventif contre les puces. J'utilise 1 tasse de vinaigre pour 1 gallon d'eau.
    • Versez sur un chien fraîchement baigné (évitez sa tête), faites pénétrer le produit dans son pelage et séchez-le avec une serviette, ne le rincez pas. Vous pouvez aussi simplement ajouter environ deux tasses de vinaigre de cidre de pomme à l'eau de son bain."

Le soin du pelage

Sachez également que les puces sont moins attirés par les animaux propres. N'hésitez pas à utiliser un shampoing insectifuge qui offrira à votre animal une protection anti-puces renforcée, tel que le shampoing au géraniol proposé dans la boutique : shampoing insectifuge pour chien.

Lors des balades en forêt avec votre animal de compagnie, aspergez votre chien de l'incontournable vinaigre des 4 voleurs qui est composé d'un macérat de plantes dans du vinaigre de cidre : Absinthe, lavande, menthe poivrée, romarin, sauge, cannelle, clou de girofle, ail etc..

> Je découvre ici le vinaigre des 4 voleurs <

Ce macérat de plantes offre une protection redoutable en repoussant les puces et les tiques. Son odeur est forte, mais si elle est tolérée par votre animal de compagnie, ce vinaigre représente un bouclier de protection efficace.

La terre de diatomée, insecticide naturel

Vous pouvez appliquer une légère poussière de terre de diatomées de qualité alimentaire sur vos tapis, vos sols nus, la literie de votre animal ET votre compagnon à 4 pattes.

Assurez-vous que la terre de diatomée est de qualité alimentaire et non de qualité filtre de piscine, qui est toxique en cas d'ingestion.

Pour être considéré comme de la terre de diatomée alimentaire, elle ne doit pas contenir plus de 2% de silice cristalline. C'est une norme qui a été convenue par l'Organisation Mondiale de la Santé.

La terre de diatomée tue les insectes par action physique/mécanique et non chimique. La poudre fine va absorber les lipides de la couche cireuse externe des insectes, les exosquelettes, les obligeant à se déshydrater et à mourir à la suite d'un manque de pression d'eau

Comment l'utiliser ?

Brosser le chien/chat à rebrousse-poil et saupoudrer de la diatomée. Vous pouvez utiliser une saupoudreuse ou aussi la mettre dans une chaussette et l'utiliser un peu comme un tampon.

Bien répartir la poudre dans la fourrure de l’animal de compagnie, en faisant attention de ne pas trop en éparpiller trop dans l’air. N’hésitez pas à utiliser un masque, la terre de diatomée peut créer des problèmes respiratoires, surtout chez les asthmatiques, irriter les yeux ou la gorge, même si il faudrait pour cela en inhaler une quantité importante.

Brosser l'animal pour bien repartir la diatomée. La terre de diatomée doit être sèche pour agir en externe, elle cesse d'agir lorsque mouillée. 

> Je découvre la terre de diatomée ici <

Renouveler l’application tous les 5 à 7 jours pour éliminer les larves et œufs qui auront éclos entre temps. Les  propriétaires font souvent un premier traitement efficace qui entrainent la disparition des puces mais au bout de quelques jours ils ont à nouveau une infestation. C'est parce que les oeufs ont a nouveau éclos et il faut recommencer le traitement.

Cela peut être un peu long mais à la longue vous en viendrez à bout et de façon totalement naturelle, sans nuire à votre environnement ni à votre animal.

Alice Lesagier

SOURCES
  • latitudenature.com/terranat/lutter-contre-les-puces-avec-la-terre-de-diatomee.html
  • dvm360.com/view/client-handout-where-fleas-really-live
  • vismedicatrixnaturae.fr/remedes-recettes/rhaaaaaaaaaa-les-puces/
  • healthypets.mercola.com/sites/healthypets/archive/2016/09/10/apple-cider-vinegar-for-fleas.aspx
  • allopunaise.com/blogs/traitement-punaise-de-lit/terre-de-diatomee-danger-poumons

Vinaigre 4 Voleurs - Répulsif antiparasitaires (tiques, puces)

+1,500 CLIENTS SATISFAITS

Basé sur 17 avis vérifiés Écrire un avis

Articles Récents

Laissez un commentaire